Deux nasillards par lui furent exterminés
Parce qu’il lui déplut qu’ils parlassent du nez !
On ne peut faire, sans défuncter avant l’âge,
La moindre allusion au fatal cartilage !
Un mot suffit ! Que dis-je, un mot ? Un geste, un seul !
Et tirer son mouchoir, c’est tirer son linceul !

Ces répliques issues de Cyrano de Bergerac doivent suffire à vous faire comprendre que Fatal Cartillage est un alphabet principalement destiné à écrire des injuries à destination des fâcheux qui ne les méritent que trop.

2019

Jetez un œil sur mes autres travaux de typographie !